Vimy,le Canada commence ici ?

La Crête de Vimy , au nord d’Arras , de 7 km de long, culmine à 145 mètres, est un point stratégique de la ligne Hindenburg (vaste système de défense fortifié érigé  par les forces allemandes sur  160 km entre Lens et Soissons). Les Allemands ont  fortifié et aménagé la crête avec trois rangs  tranchés, des fils barbelés et des souterrains.

Ce point en hauteur permet aux Allemands d’observer et  de tirer avec des canons sur le secteur   Arras défendu par les Britanniques . La crête permet aussi de dominer une partie du bassin minier.

Depuis le début de la guerre en octobre 1914 de nombreuses tentatives françaises avaient échoué pour reprendre Vimy, faisant plus de 100 000 victimes.

Pour la première fois au cours de la Grande Guerre, les quatre divisions canadiennes combattirent ensemble sur le même terrain avec à  leur tête Sir Arthur William Currie.

Les Canadiens ont planifié et répétés pendant de longues semaines leur stratégie pour prendre la crête de Vimy. Ils ont reconstitué les lignes allemandes pour s’entrainer. Chaque homme connaît son rôle, le dispositif allemand est analysé grâce à des maquettes du champ de bataille ou des cartes réalisées à partir de photographies aériennes.

Les Canadiens creusent et aménagement des souterrains qui doivent leur permettre d’atteindre les troupes allemandes, mais également de mettre en place une logistique efficace (rapatriement des blessés, ravitaillement…). Des galeries sont creusées proches des lignes allemandes afin d’y placer des explosifs et des  obus qui une fois actionnées obligeront les Allemands à se terrer dans leurs tranchées sans possibilité d’atteindre leurs mitrailleuses.
 

A partir de mi-mars, l'artillerie canadienne et britannique harcèleront  les positions ennemies sur la crête en utilisant 600 canons.

Le 9 avril 1917, lundi de Pâques,  à 5 h 30,  15 000 Canadiens attaquèrent la crête de Vimy sous la neige. Au cours de l’après-midi, les deux premières lignes sont prises par les soldats canadiens.  

Dans la matinée du 10 avril 2017, lorsque la colline numéro  145, sommet le plus élevé et plus important de la crête, fut reprise aux Allemands, la victoire était quasi acquise. Cette colline est celle où se situe le mémorial de Vimy depuis 1936.

Le 12 avril, l’ensemble de la crête de Vimy est sous contrôle, les Allemands se replient dans le bassin minier.

Cette victoire spectaculaire a un coût humain élevé. Les Canadiens dénombrent 3598 tués dans leur rang.

La bataille de la crête de Vimy est un événement clé de la naissance de la nation canadienne.
Pour les Canadiens, c’est la première fois que les unités canadiennes s’unissent sur le champ de bataille.
Cette victoire écrasante fait naître un sentiment de fierté au Canada. Le brigadier général A.E. Ross déclara après la guerre : "Au cours de ces quelques minutes, j'ai été témoin de la naissance d'une nation."En 1922, le gouvernement français céda à perpétuité au Canada la crête de Vimy et les terrains proches. Le Mémorial de Vimy réalisé en marbre blanc ( inauguré en 1936 ) commémore les 11 285 Canadiens morts en France sans sépulture connue.

 

Merci à Miss Lundi por sa participation active à la création de ce texte.

Plus d'infos sur les lieux: 

Autres articles à lire: 

Localisation

Vimy (62580)
Geolocation
Partager
admin

Mot clef rubrique: 

  • Histoire
  • Première guerre mondiale